Historique

Historique de l’ecole maternelle Saint Joseph de Mons

L’Externat Saint-Joseph d’Hyon est lié à la Compagnie de Jésus et, à ce titre, connecté aux autres écoles jésuites.

En tant qu’école jésuite appartenant à l’enseignement catholique, notre école vous propose un projet éducatif original qui s’inspire de la tradition ignatienne.

Ignace de Loyola (1491-1556), est le fondateur de l’Ordre des Jésuites.

L’éducation jésuite suppose que règne, dans l’école, un climat particulier de valorisation positive.  Elle invite à « voir Dieu en toutes choses », comme source de vie et rédempteur, ce qui conduit à poser un regard particulier :

  • Sur la création : par la contemplation et l’admiration,
  • Sur les personnes : par le préjugé favorable et le respect de l’autre,
  • Sur le monde : par l’optimisme, l’engagement socio-économique, politique et culturel.

Dans une histoire où le mal est présent, cette lucidité conduit à choisir ses solidarités en vue d’une grande justice, à reconnaître sa fragilité et à entrer dans la dynamique du pardon.

C’est la personne de l’élève, dans la globalité de ses dimensions – spirituelle, morale, intellectuelle, affective et physique – qui constitue le sujet, centre de l’activité éducative de l’école et c’est la communauté scolaire dans toutes ses composantes qui fait œuvre de formation : pouvoir organisateur, direction, corps professoral, éducatif, administratif et technique, en dialogue avec les élèves et les parents.

Les collèges jésuites et leurs pratiques pédagogiques ont inspiré le système scolaire occidental. Aujourd’hui, cette éducation consiste à :

  • Amener chacun à faire son maximum et à faire des choix ;
  • Développer la politesse, le respect, la rigueur et la cohérence ;
  • Avoir un a priori favorable en chacun et en toute chose ;
  • Intégrer les différences, avoir le souci du plus faible et développer la justice ;
  • Croire en la vie et en Dieu au sein d’une communauté composée d’adultes et d’enfants.

Les établissements jésuites s’insèrent dans un système scolaire défini et dans une société précise.  Ils participent aux politiques éducatives de la Communauté française de Belgique.  Ils sont subsidiés parce qu’ils remplissent un service public.  Ils le font en poursuivant les objectifs généraux de l’enseignement définis dans le décret Mission, selon la perspective ouverte par le réseau de l’Enseignement Libre Catholique (Mission de l’école chrétienne). Ils participent ainsi à ses diverses structures et collaborent avec les autres écoles, tout en développant une approche éducative spécifique, parmi d’autres.  C’est dans ce cadre que nos projets éducatifs cherchent à amener les jeunes à développer leurs potentialités et à s’engager dans la construction d’un monde plus juste et plus solidaire.

L’Externat Saint-Joseph Hyon : une école qui a des racines…

En +/- 1890, une école paroissiale est créée dans quelques maisons achetées derrière l’église par M. Bécasseau, un habitant d’Hyon. Cette école est ouverte par les Sœurs de la providence de Gosselies. Les premiers registres datent de 1897.

Vers +/- 1939, nous connaissons un agrandissement avec l’achat des bâtiments situés au 16 rue des Canadiens où s’installent alors toutes les classes.

En 1946, les Sœurs nous quittent.

En 1956, l’’école continue de se développer et une partie des classes primaires déménage alors à la rue de la Cascade.

En 1962, toutes les classes primaires se retrouvent à la rue des Canadiens (4 classes) et les maternelles (2 classes) restent à la rue de la Cascade.

En 1973, deux nouvelles classes sont construites à la rue des Canadiens (dans le fond de la cour). Toute l’école s’y retrouve. (4 primaires + 2 maternelles)

En 1978, l’école paroissiale devient école des Frères « Externat Saint-Joseph ». En effet, en 1843, des Frères des Ecoles Chrétiennes étaient venus s’installer à Mons avec comme mission : créer une école pour garçons dans Mons. Nous nous rattachons alors à l’Externat Saint-Joseph de Mons.

En 1988, une classe primaire retourne à la Cascade pendant la construction de deux nouveaux locaux (la classe dite “bateau” et la salle de gymnastique).Mais dès leur achèvement, ils sont déjà occupés par 2 classes maternelles.

En 1994, une deuxième classe primaire retourne à la rue de la Cascade.

En 1996, nous construisons une nouvelle salle de gymnastique et une classe maternelle.

En 2001, on comptez alors 5 classes maternelles et 7 classes primaires (dont 2 à la rue de la Cascade). L’infrastructure ne permet plus d’extension!

En 2009, toutes les classes maternelles (6 au total) s’installent dans de nouveaux locaux, la chapelle de la chaussée de Maubeuge ayant été transformée et agrandie. Le nombre de classes primaires atteignant alors le nombre de 9 restent à Hyon : 2 à la rue de la Cascade et 7 à la rue des Canadiens.

En octobre 2009, un nouveau préau est alors construit le long de l’ancien bâtiment maternel.

En septembre 2010, on compte 10 classes (8 aux Canadiens et 2 à la Cascade).

En septembre 2011, nous atteignons 11 classes et construisons de nouveaux sanitaires entre les 2 anciennes classes maternelles.

En septembre 2012, nous atteignons 237 élèves du primaire avec 11 classes. Cela nécessite un agrandissement de la cour des Canadiens (abattage des Aubépines + pavage de l’espace ainsi libéré).

En novembre 2012, nous installons deux classes mobiles (type Portakabin) dans la cour de la rue de la Cascade. Elles ont été achetées d’occasion par notre PO.

En août 2013, des nouveaux sanitaires sont construits à la Cascade dans une partie de l’ancienne bibliothèque.

En septembre 2013, nous comptons 256 élèves avec 12 classes (4 à la Cascade et 8 aux Canadiens). Les 5èmes et 6èmes sont installés à la rue de la Cascade. Les classes mobiles sont alors utilisées.

En novembre 2013, la cour de la rue de la Cascade est recouverte de gravier et un préau y est installé.

En juillet 2015, nous agrandissons le préau à la rue des Canadiens pour couvrir un espace dédié au parking à vélos.

En novembre 2016, les convecteurs gaz des classes de la Cascade sont remplacés.

En 1994, après un rapprochement entre le Pouvoir Organisateur du Collège Saint Stanislas et de l’Externat Saint-Joseph s’opère la fusion des 2 P.O. L’entité sera dorénavant connue sous le nom: “Centre Scolaire Saint-Stanislas et Externat Saint-Joseph”. Notre école rentre de ce fait dans l’ensemble des “Collèges et Instituts Jésuites”.

Aujourd’hui, l’Externat est une école primaire qui compte 265 élèves répartis en 12 classes. Notre centre scolaire comporte 2 écoles maternelles autonomes (à Ciply et à Mons), 2 écoles primaires (la nôtre et à Mons) et 1 école secondaire (le Collège Saint-Stanislas) organisées par le même Pouvoir Organisateur. Nous sommes également profondément ancrés dans l’histoire de la Ville de Mons puisque, durant les festivités de la Ducasse, nos écoles possèdent un groupe, celui des Petits Pages de Roland de Lassus, sélectionnés parmi nos élèves.