Un Monsieur Cordier “de papier”

Ce mercredi 25 novembre, durant une activité de Grandeurs présentée par Monsieur Lorenzo Cursio – étudiant de la catégorie pédagogique de la HELHa de Mons –, les élèves de P1 ont pu mesurer ” Monsieur le Directeur “ à l’aide d’unités de mesures non conventionnelles….

Monsieur Lorenzo & Monsieur Cordier

Les mesures jalonnent nos activités et orientent les réflexions des enfants, leurs décisions et leur perception du monde.

Ce Monsieur Cordier de papier mesure 10 !

10, d’accord, mais 10 quoi ?

Voici un exemples d’attribut mesurable que les enfants ont pu quantifier par diverses unités de mesure non conventionnelles.

Le domaine Mesure est fort complexe et fait appel à des compétences qui vont bien au-delà de l’habileté de nos élèves à mesurer à l’aide d’un instrument de mesure traditionnel tel qu’une latte.

Dans toute situation, il est possible de mesurer différentes caractéristiques d’un objet. Il importe donc de préciser laquelle de ces caractéristiques, communément appelées “attributs”, fait l’objet d’une mesure.

Souvent, les élèves doivent reconnaître, comparer et estimer les “attributs” mesurables d’un objet, les manipuler et les mesurer dans divers contextes afin que le sens de la mesure puisse s’ancrer dans leurs expériences d’apprentissage, qu’il les aide à résoudre divers problèmes de la vie courante ainsi qu’à prendre des décisions éclairées face à une situation.

Si la mesure s’avère une partie intégrante de nos vies, nous prenons rarement conscience de la variété des mesures auxquelles nous recourons. Au cours d’une journée typique, nous utilisons très peu de mesures précises (p. ex., 350 ml de jus d’orange, 3 g de céréales, 20 l d’essence), mais nous estimons continuellement (p. ex., circuler environ à 50 km/h, faire un trajet d’environ une demi-heure, distribuer environ 25 feuilles). Nous utilisons fréquemment des unités de mesure non conventionnelles telles que trois boîtes de conserve, une pincée de sel, long comme six voitures. Nous recourons à plusieurs mesures comparatives ainsi qu’à des mesures moyennes.

Wilson et Rowland, 1993, p. 171, traduction libre

Présente dans nos activités du quotidien, on en oublie malheureusement bien trop souvent sa présence et son importance.

On se pose régulièrement des questions telles que « Qui en a plus que moi? », « À quelle distance est-ce? », «Quelle est la hauteur ou la longueur de cet objet? », sans nécessairement penser que l’on fait directement appel à une mesure.