Le 8 juin : tout ira bien ! Pour une rentrée dans les meilleures conditions possibles…

Préambule

En ce qui concerne votre méfiance, vos craintes, vos peurs, vos interrogations quant à la reprise du 8 juin, elles sont tout à fait légitimes !

Je ne peux que vous comprendre et accepter vos angoisses à ce sujet. Un climat de peur reste présent au sein de certaines familles mais nous respecterons toujours vos choix, comme nous l’avons fait jusqu’à présent.  Aucune sanction ne pourra être prise vis-à-vis des enfants qui ne rejoindraient pas l’école !

Comme beaucoup d’enseignants et de directeurs, j’ai moi-même été frappé d’apprendre ces nouvelles mesures via la presse et les réseaux sociaux, avant même de pouvoir en prendre connaissance officiellement sur ma boite professionnelle.

J’ai également été ébranlé par le fait que le Comité́ de concertation (CODECO) décide d’activer cette nouvelle étape dans le plan de reprise progressive des leçons pour l’enseignement maternel et primaire, sans tenir compte un seul instant des avis du terrain. 

Même si je me dois aussi de veiller à maintenir un regard critique face à la situation, les décisions prises par nos décideurs politiques effraient mais s’appuient aussi sur des analyses d’experts qui se doivent d’adapter leurs propositions en tenant compte de l’évolution de la situation.

La Circulaire 7599 indique qu’en un peu plus d’un mois, des changements majeurs sont intervenus dans la connaissance et la gestion de l’épidémie, d’autant plus dans le cadre général d’un processus de déconfinement mené́ en Belgique et à l’étranger.

Quant à nous et bien malgré nous, nous avions aussi pris le pli de démarrer le 25 mai plutôt que le 18 mai. Cette décision ayant repoussé la mise en place des contraintes sanitaires a sans doute altéré notre façon de percevoir ces changements radicaux.

Cette évolution des règles sanitaires nous est clairement apparue comme surprenante. Notre Pouvoir organisateur, les différentes directions, et nos membres du personnel ont déployé́ des efforts considérables pour parvenir à respecter les normes très contraignantes de la circulaire précédente (Circulaire 7550).

J’admets donc effectivement que nos dirigeants ne semblent peut-être pas toujours tenir compte des montagnes déplacées par les directions et leurs équipes ainsi que par le personnel administratif et de maintenance.

Il est vrai que nous avions déjà investi beaucoup de temps, d’énergie et d’argent

Cependant, même si je reste conscient que c’est malheureusement l’économie – nerf de la guerre – qui dirigera toujours les décisions politiques, je remettrai mon ouvrage sur le métier et m’adapterai, de par ma fonction,  à ce qui m’est maintenant demandé sans pour autant ne plus tenir compte d’aucunes mesures sanitaires et sécuritaires de bon sens imposées par la circulaire précédente. 

J’espère sincèrement que, d’ici septembre, vos doutes pourront être levés et que votre enfant pourra rentrer “normalement”. Nous croisons tous les doigts pour que septembre ne soit pas simplement une rentrée semblable à celle du 8 juin prochain…

Premières réflexions

Nous allons donc, une fois de plus, nous adapter à la situation et faire au mieux sans pour autant balayer l’ensemble des mesures prises auparavant. Notre but étant bien évidemment d’accueillir nos élèves dans les meilleures conditions possibles, en sachant qu’une reprise telle qu’avant le confinement reste encore aujourd’hui impossible !

L’enquête que je vous avais lancée au préalable était simplement destinée à me donner un avis des parents quant à cette reprise.

La Circulaire 7599 nous permet en effet de disposer de beaucoup de latitude quant à notre organisation.

La réalité des uns n’étant pas nécessairement celle des autres non plus, nous devons nous adapter aux contraintes imposées mais nous pouvons aussi profiter des éventuelles facilités de nos infrastructures

Sur Hyon, nous disposons de deux entrées à la rue des Canadiens. Nous avons d’ailleurs pu bénéficier de  cet avantage jusqu’à présent.  Nous disposons également de deux bâtiments, ce qui peut aussi faciliter les arrivées, les sorties mais aussi la mise en place de récréations en constituant des « bulles de contact ».

Ce mardi 2 juin, les mesures de nettoyage et de désinfection dont nous parle la Circulaire 7599 du 27 mai sont enfin arrivées (protocole légèrement simplifié proposé par l’ONE). Nous allons donc augmenter les prestations du personnel déjà engagé à cet effet pour garantir les mêmes conditions d’hygiène.

Voici l’organisation qui sera mise en place sur Hyon.

A la base, il faut savoir que sur les 42 élèves de P6, 26 élèves avaient déjà repris ce 25 mai, à Hyon.

Par contre,  sur nos 44 élèves de P1, seulement trois parents étaient favorables pour une rentrée le 25 mai. La raison invoquée par un grand nombre de parents de P1 n’était pas spécialement la peur mais le fait que reprendre pour une seule journée par semaine ne valait pas vraiment la peine…

Le fait de distribuer les photos nous a permis de rencontrer de nombreux parents et d’être à l’écoute de leurs attentes. Majoritairement, ils entendent l’avis des pédiatres et nous confirment ce besoin de reprise.

Cette organisation vous a déjà été soumise le week-end dernier dans une enquête afin que chacun puisse de “se prononcer” ou plutôt “donner son avis” face à la reprise de son enfant.

Le premier juin, par rapport à l’enquête destinée à anticiper la rentrée du 8 juin prochain, nous en étions à 163 réponses favorables sur les 230 réponses reçues.

On pouvait donc déjà avancer que  70,87 % des parents qui avaient répondu à l’enquête semblaient partants.

Parmi nos 260 élèves, nous pouvions aussi déjà affirmer, toujours sur base des 230 réponses reçues,  qu’au moins  62,69 % des élèves reprendraient le chemin de l’école.

Dans l’attente des parents qui doivent encore se positionner, nous pouvons encore espérer une augmentation de ce pourcentage

Ceux qui se montraient réticents pour une seule journée par semaine envisagent un peu mieux les bénéfices que pourraient apporter les trois semaines restantes, si leur enfant pouvait venir plus régulièrement (rien qu’en P1, nous passons de 3 retours le 25 mai à 30 retours le 8 juin !) Je ne parle pas ici simplement des bénéfices pédagogiques mais aussi des bénéfices sociaux, relationnels, …

Le climat de peur étant toujours présent au sein de certaines familles, il va de soi que nous n’aurons certainement pas tous nos élèves. C’est un choix qu’il nous faudra respecter aussi, comme nous l’avons toujours fait jusqu’à présent. Cependant, les mêmes incertitudes seront, je pense, toujours aussi présentes en septembre…

Résorber en trois semaines l’entièreté du retard pris au niveau pédagogique nous semble aussi impossible mais la réplique « Si on avait eu 3 semaines de plus… » risquant de se faire entendre l’an prochain, l’avis de l’équipe est de sauter sur cette occasion pour en profiter dès cette fin d’année scolaire.

Cette opportunité permettra prioritairement de restaurer un contact social entre les élèves d’une part, et entre les élèves et les équipes éducatives d’autre part, éléments essentiels pour contribuer au bien-être et au développement des enfants.

Certains d’entre vous sont encore en réflexion, d’autres changeront encore certainement d’avis avec le temps, nous en sommes conscients. Mais croyez bien que nous mettrons tout en oeuvre pour que cela soit du “NON” vers le “OUI”.

Nous ne refuserons  JAMAIS un enfant qui se présenterait devant l’école pour nous rejoindre si nous le savons à l’avance et que nous pouvons penser son retour en respectant la sécurité de tous.

Notre organisation

Je tenais donc à vous partager notre organisation en fonction des réalités et des spécificités qui sont les nôtres. 

Une collaboration avec les parents

La collaboration des parents est indispensable à un bon fonctionnement de la reprise. Nous comptons donc sur vous, grâce à cet article, pour aborder le sujet de la reprise à vos enfants.

Le port du masque par les parents, à l’entrée de l’école, est vivement souhaité, ne serait-ce que pour rassurer tout le monde.

Bulles de contact

La Circulaire 7599 précise que leur taille peut être supérieure à 20 élèves et que, pendant les récréations, les élèves doivent jouer le plus possible par “bulle de contact”.

À partir du moment où les bulles seront constituées, tout sera mis en œuvre pour les maintenir, tant que possible, jusqu’à la fin de l’année scolaire.

  • De 07h15 à 08h00 et de 15h10 à 16h00 : le principe de “bulles de contact” sera respecté sur base de la formation des groupes “par année“.
  • De 08h00 à 15h10 : le principe de “bulles de contact” sera respecté sur base de la formation des groupes “par classe”. Ce sont les plus petites bulles de contact de chaque journée. Nous espérons donc que la majorité des parents pourront déposer leur enfant à partir de 08h00 et le reprendre avant 15h10.
  • De 16h00 à 18h15 : le principe de “bulles de contact” sera respecté sur base de la formation de groupes “par cycle”.

Le groupe classe pourra avoir des contacts avec différents adultes, mais en limitant le nombre à ce qui est nécessaire en fonction, entre autres, des besoins pédagogiques, et d’organisation pratique. C’est aussi une des raisons pour lesquelles les cours de religion, de gymnastique et de langues ne seront plus dispensés.

Pour se saluer, en hommage à l’animal symbole du village, comme avant le confinement, le “salut de la licorne” reste de rigueur afin d’éviter les traditionnels bisous ! Si votre enfant croise un ami, il pourra le saluer à distance mais sans entrer en contact direct avec lui ! 

L’arrivée et la sortie

Les horaires d’arrivée et de départ des groupes d’élèves seront aménagés de façon à limiter autant que possible les regroupements de personnes.

S’il n’est plus nécessaire pour les enfants de respecter la distanciation sociale, les parents doivent continuer à la respecter pour venir conduire et rechercher leur enfant à l’école. 

Entrée par la Rue des Canadiens, 16 b

Comme indiqué sur la photo ci-dessous, il est demandé aux parents qui conduisent les enfants en voiture de stationner:

  • entre l’école et le cimetière (pour les élèves de P1 et de P2)
  • entre la rue de la Cascade et l’école (pour les élèves de P3 et de P4)

Un agent de police ou un gardien de la paix sera présent.

Vu le jeune âge de leur enfant, il sera admis que les parents qui le souhaitent accompagnent les enfants de P1 et de P2 jusqu’à la grille de l’établissement, sans pour autant pénétrer à l’intérieur de l’établissement.

Une fois les enfants déposés, les parents qui seraient descendus de leur véhicule (ce qui peut au maximum être évité) sont invités à se diriger vers le passage piétons, afin de se retrouver sur le trottoir d’en face et éviter au maximum le croisement avec les enfants puisque l’étroitesse des trottoirs ne permettra pas facilement le respect des distanciations sociales.

Au niveau des adultes, les distances sociales préconisées devront être respectées en s’aidant du marquage au sol.

Concernant les élèves de P3 et de P4 , l’accompagnement des parents n’est pas souhaitable. Ceux-ci étant déjà plus autonomes, afin de fluidifier un maximum le passage, il est vivement suggéré que les enfants descendent de la voiture et se dirigent seuls vers l’entrée principale en façade.

A l’entrée, une formalité inévitable : un membre du personnel se chargera de désinfecter les mains de chaque enfant à l’aide d’un spray hydroalcoolique avant que ceux-ci ne regagnent directement leur classe.

Entrée par la Rue de la Cascade, 2

Quelle que soit l’année de votre enfant (P5 ou P6) , il est demandé aux parents de déposer leur enfant sans s’attarder sur les trottoirs.

À l’entrée, la même formalité : un membre du personnel se chargera également de désinfecter les mains de chaque enfant à l’aide d’un spray hydroalcoolique avant que ceux-ci ne regagnent directement leur classe.

Sortie par la Rue des Canadiens, 16 b

Afin de respecter le principe de “bulles de contacts”, de 15h00 à 16h00, les enfants se rendront dans la cour et attendront leurs parents dans la zone qui leur est destinée. Pour plus de facilité, ces zones seront les mêmes que celles de la garderie du matin

Dès 16h00, la garderie du soir débutera dans les conditions énumérées plus bas dans cet article.

Avec vos masques, il n’est pas toujours facile pour nous de reconnaître les parents à la sortie des classes…

Encore moins lorsqu’une capuche vous protège de la pluie !

C’est pourquoi, lorsque vous viendrez chercher votre enfant, merci de vous avancer sur l’escalier / côté grille (P1 / P2, à gauche, et P3/P4, à droite)  en respectant les distances de sécurité.

Un à la fois, vous pourrez alors nous annoncer le nom et la classe de votre enfant afin que nous puissions l’appeler le plus rapidement possible et permettre ainsi une plus grande fluidité lors de la reprise.

Sortie par la Rue de la Cascade, 2

Le bâtiment de la Cascade ne permettant pas une fluidité telle qu’à la rue des Canadiens, il est envisagé que le parent récupère son enfant en faisant la file, tout en respectant les distances sociales demandées. Les enseignantes seront équipées de « Talkie-Walkie ». Un enseignant en façade préviendra un autre dans la cour de récréation. Celui-ci battra le rappel et laissera sortir les enfants au fur et à mesure, pendant que ceux-ci seront séparés en respectant le principe des “bulles de contacts”. 

Garderie du matin

Ne pouvant me permettre de demander à tous les enseignants de se présenter à l’école chaque jour dès 07h15, des mesures particulières seront mises en place pour la garderie du matin.

Comme d’habitude, l’école sera accessible dès 7h15, mais ce n’est qu’à partir de 08h00 que les enfants pourront se diriger directement dans leur classe respective.

De 07h15 à 08h00, le principe de garderie du matin fonctionnera par zones, sur les deux sites !

Sur le site “des Canadiens”, dans la cour, il y aura une zone par année afin d’éviter de trop mélanger les élèves. Une première zone pour les élèves de P1, une seconde zone pour les élèves de P2, une troisième zone pour les élèves de P3 et une quatrième zone pour les élèves de P4.

Ces zones seront délimitées par du ruban coloré et indiquées à l’aide de panneaux.

Les zones où les élèves de P5 et P6 se tiendront, se trouveront directement dans la cour du site de “la Cascade”. Cela permettra ainsi d’éviter des déplacements inutiles, comme chaque matin avant le confinement.

(Je n’ai pas de photo aérienne de la Cascade mais le principe sera similaire)

Avant 08H00, les enfants seront donc regroupés “par année” plutôt que “par classe”, pour la garderie du matin.

Ces groupes seront surveillés par les professeurs de gymnastique, de religion ou de langues puisque ceux-ci sont “hors bulles de contact” (cf. point suivant).

Il est bien entendu libre à vous d’essayer de vous organiser pour arriver à partir de 08h00 , si vous préférez que votre enfant puisse aller directement dans sa classe.

La distanciation sociale

La règle de distanciation sociale reste un point d’attention essentiel pour éviter la circulation du Covid 19.

La distanciation sociale ne doit pas être appliquée aux enfants, mais doit être respectée autant que possible entre le personnel et les enfants.

Elle doit être respectée autant que possible :

  • Entre les membres du personnel ;
  • Entre les membres du personnel et les parents ;
  • Entre les membres du personnel et les élèves de primaire.

Il est nécessaire de garder une distance de 1,5 mètres entre l’enseignant et les élèves pendant la classe.

Le port du masque

Le port du masque est fortement recommandé pour tout membre du personnel :

  • Lorsqu’il se déplace parmi les élèves au sein de la classe ;
  • Lorsqu’il se déplace parmi les élèves dans la cour de récréation et que la distance sociale de 1,5 mètre ne peut pas être respectée ;
  • Lors de tout contact avec des adultes (autres membres du personnel toutes catégories confondues et parents) ;
  • Pendant le temps de classe, lorsque l’enseignant parle à voix haute (en raison du risque plus élevé de projection de gouttelettes) ;

Le port du masque n’est par contre plus obligatoire pendant la classe, dans les moments où l’enseignant ne parle pas à voix haute (pendant un exercice ou s’il veut souffler par exemple) et lorsque la distance de 1,5 mètres est respectée.

Le port du masque n’étant plus conseillé pour les enfants, libre à vous de l’imposer tout de même à votre enfant, mais son enseignant ne pourra être tenu pour responsable du respect de votre arrangement.

Les récréations

Grâce à nos deux cours, pour respecter le principe de « bulles de contact » par classes, l’organisation des récréations en horaires décalés sera possible mais en utilisant aussi différentes zones établies.

Pour encore plus de sécurité, ces zones seront alors utilisées “par classe” plutôt que “par année”, comme c’est le cas pour la garderie du matin.

Pendant la récréation, les élèves jouent le plus possible en respectant ce principe. Les élèves devront se laver soigneusement les mains après avoir joué.

Lavage des mains

Nous sommes équipés en savon doux, en gel hydro-alcoolique et en serviettes en papier à usage unique.

Tous les élèves et les membres du personnel devront se laver les mains (eau et savon ou gel hydro-alcoolique) en entrant dans l’école, en entrant dans la salle de classe (après la récréation), après être allé aux toilettes, après avoir toussé ou éternué et avant de quitter l’école.

Si vous le souhaitez et que cela peut vous rassurer, votre enfant pourra, en plus de tout ce qui est déjà mis en place, amener son propre gel désinfectant (fourni par vos soins et étiqueté à son nom).

Au niveau des sanitaires

Les toilettes sont actuellement balisées et encadrées.

L’accès aux sanitaires, limité à une personne à la fois, sera organisé de manière à éviter autant que possible les regroupements. Des affiches sont déjà placardées dans les toilettes pour rappeler aux élèves et au personnel de tirer la chasse d’eau et de respecter les différentes mesures d’hygiène.

Tant que possible, leur utilisation sera à privilégier durant les temps de récréation.

Si nécessaire, nous pourrons augmenter au fur et à mesure, très légèrement, le nombre de toilettes ouvertes mais en autorisant uniquement leur utilisation en fonction des temps de récréations et des « bulles de contact » se trouvant dans les différentes zones

Les gestes barrières

Mis à part l’arrivée de la notion de “bulles de contact” plutôt que la distance sanitaire d’1,5 mètres entre les enfants, les gestes barrières resteront d’application.

Toutes les mesures sanitaires et sécuritaires qu’on nous a fait prendre il y a deux semaines ne peuvent, ne doivent être balayées d’un revers de la main !

Des cours, oui mais quand ?

Nous avons reçu l’aval de notre Pouvoir organisateur pour une réouverture de notre établissement.

Nous rentrerons le 8 juin prochain à raison de quatre journées de cours par semaine : le lundi, le mardi, le jeudi et le vendredi.

Ce qui fera, pour nos enseignants, quatre journées de 6 périodes, soit 24 périodes de cours. Les cours de religion, de gymnastique et de langues ne seront plus dispensés jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Par rapport à la matière ?

Tout comme le font déjà les titulaires des élèves qui sont rentrés le 25 mai, nous avancerons dans la matière avec les enfants présents mais, parallèlement à cela, comme c’est le cas actuellement pour les P6, nous proposerons le même travail (avec quelques adaptations, bien entendu), pour les élèves qui continueront à travailler à domicile depuis ClassDojo.

Nous sommes conscients que ces matières ne seront qu’ « abordées » et certainement pas « acquises », nous savons aussi que nous devrons sans doute les reprendre l’an prochain. Mais nous voulons garder en tête le fait que cette « avance prise » nous aidera à mieux redémarrer l’an prochain, sur base de l’« état des lieux matières” (avant Covid 19) qui sera réalisé fin juin en vue d’une meilleure continuité dès la rentrée prochaine !

Et pour le matériel scolaire à amener ?

Le 7 mai dernier, nous vous avions demandé de venir rechercher le matériel de votre enfant afin de faciliter le nettoyage et la désinfection des locaux.

À l’époque, il nous était impossible d’imaginer que nous rentrerions tous à la fin du mois de juin !

Certains se demandant sans doute quel est le matériel qu’il vous sera demandé d’apporter lors de la reprise, je laisse à chaque enseignant, en fonction de sa manière d’imaginer la rentrée, l’opportunité de vous communiquer sa liste via ClassDojo.

Matériel de base conseillé pour toutes les classes :

  • un plumier complet
  • des mouchoirs
  • un livre pour s’occuper seul
  • gourde, repas, collations (rien à réchauffer !)

Et le mercredi alors ?

Le mercredi serait  une matinée consacrée à de la concertation pour les enseignants (conseils de classe, formation des classes de l’an prochain, réalisation des commandes de matériel, entretiens individuels annuels avec la direction, élaboration d’un “état des lieux matières” avec le titulaire précédant et suivant, …).

Les enseignants pourraient aussi profiter de cette journée du mercredi pour fournir appui et soutien aux élèves absents en publiant sur ClassDojo

Parallèlement à cela, comme avant, une garderie serait bien entendu conservée chaque mercredi matin pour les parents qui n’auraient pas d’autres possibilités. Une enquête sera envoyée régulièrement via Konecto App afin que les parents puissent, comme d’habitude, y inscrire leur enfant.

Afin de permettre aux différents titulaires de se concerter et de poster sur ClassDojo, la garderie du mercredi matin sera assurée par les maîtres spéciaux de gymnastique, de religion et de langues.

Garderie du soir

Ne pouvant me permettre de demander à tous les enseignants de rester chaque jour jusqu’à 18h15, des mesures particulières seront également mises en place pour la garderie du soir.

Dès 16h00, nous ne serons donc plus en mesure de maintenir les bulles de contact  “classes” préexistantes de façon “strictes” (en ce qui concerne ces “bulles de contact”, la Circulaire précise bien “dans la mesure du possible”).

Dès 16h00, le principe de la garderie du soir reprendra comme avant le confinement, mais sur deux sites ! Les enfants seront alors regroupés “par cycle” plutôt que “par classe” lors de la garderie du soir.

Sur le site “des Canadiens”, il y aura une garderie P1 / P2 et une garderie P3 / P4.

La garderie des élèves de P5 / P6 se tiendra, quant à elle, sur le site de “la Cascade” afin d’éviter des déplacements inutiles.

Celles-ci seront encadrées par les personnes qui encadrent habituellement la garderie, depuis septembre.

A savoir :

Vous êtes également libres de vous organiser pour reprendre votre enfant avant 16h00, si ce n’est pas votre souhait !

Et pour la reprise des dernières photos scolaires ?

Plus question pour les parents dont les enfants ont repris le chemin de l’école de pénétrer dans l’établissement pour les photos. Pour ceux qui ne sont pas encore venus les chercher, celles-ci seront directement remises à votre enfant. Pour les parents dont les enfants ne rentreront pas, vous pouvez vous manifester par téléphone ou par mail  afin de fixer un rendez-vous après 16h00 pour éviter de croiser trop d’élèves.