UN POISSON D’AVRIL CONFINÉ… UNE PENSÉE POUR TOUS CES POISSONS SANS DOS !

Ceux qui le souhaitent peuvent envoyer, en commentaire de la publication sur le Facebook de l’Association des Parents, une photo d’eux avec un poisson (style poisson d’avril d’école).


Cet article se complètera au fur et à mesure en plaçant chaque photo reçue.

Histoire que nos élèves puissent savoir qu’en ce jour si particulier, nous pensons fort à eux!

Qui est partant ?


Nous attendons vos photos originales…

Merci à toutes et à tous !


LES PROFESSEURS

LES ÉLÈVES

L’origine du 1er avril…

“Les jeunes gens, dans les écoles, attachent un poisson en papier dans le dos de leurs camarades, de leurs parents, de leurs professeurs…

La presse (tv, radio, journaux) diffuse ce jour-là des informations fausses mais crédibles. Parfois même les hommes politiques sont complices.

Entre amis, on se fait aussi des blagues téléphoniques ou autres…”

Pourquoi on se fait des blagues ?

On raconte que jusqu’en 1564, l’année commençait le 1er avril. Cette année là, le roi Charles IX décida de modifier le calendrier pour faire commencer l’année le 1er janvier. Donc le 1er janvier 1565 tout le monde se souhaita “Bonne Année”, se fit des cadeaux, se donna des étrennes, tout comme à un début d’année !


Mais beaucoup de gens eurent du mal à s’habituer à ce nouveau calendrier et certains n’étaient même pas au courant que la date de la nouvelle année avait changé ! Ils continuèrent donc à s’offrir des cadeaux et des étrennes le 1er Avril.


Pour se moquer d’eux, quelques petits malins ont eu l’idée de leur offrir des cadeaux un peu spéciaux, des “faux cadeaux”, des “cadeaux pour rire”, bref des blagues !


À partir de ce jour là, chaque année au 1er avril tout le monde, grands et petits, prit l’habitude de se faire des blagues et des farces.

Pourquoi dit-on “Poisson d’avril” ?

Il y a plusieurs explications…


La première raconte qu’au début du mois d’avril (en France), la pêche est interdite, car c’est la période de reproduction des poissons. Certains avaient eu comme idée de faire des farces aux pêcheurs en leur offrant de faux poissons. En faisant cela, ils devaient peut-être s’écrier: “Poisson d’avril !”.


Une autre histoire, plus récente, veut que le poisson en avril, était symbole du carême, période ou il n’est permis de manger que du poisson. Ainsi au début du XXème siècle, on s’envoyait des cartes de 1er Avril illustrées par des petits poissons, pour se souhaiter amour, amitié et bonheur !

Aujourd’hui, on ne met plus de harengs dans l’eau douce, mais on accroche, le plus discrètement possible, de petits poissons en papier dans le dos des personnes qui se promènent parfois toute la journée avec ce “poisson d’avril” qui fait bien rire les autres.

COMME UN POISSON DANS L’EAU, LAVE-TOI BIEN LES MAINS !